Aller au menu principal Aller au contenu principal Accessibilité

Harreman gurekin| Bidarteko Herriko Etxea – Sauveur Atchoarena plaza - 64210 Bidarte - 05 59 54 90 67 – astelehenetik ostirala arte : 8:00/12:30 – 13:30/17:00

Coronavirus - Communication de M. le Maire - 2

Coronavirus - Communication de M. le Maire - 2

27 mars 2020 - 18h00

Chers Bidartars, Bidartar Maiteak,

Comme je m’y étais engagé la semaine dernière, je reviens vers vous pour partager de nouvelles informations liées à notre situation actuelle, exceptionnelle. 

Voici 10 jours maintenant que nous sommes contraints au confinement dans nos foyers. Comme l’indiquait ce matin le Premier ministre, cet état devrait encore durer.

Solidarité

Notre vie quotidienne est chamboulée. Des personnes se retrouvent seules, nous essayons de les aider. D’autres sont en famille et doivent trouver chaque jour de nouvelles solutions pour organiser leur travail et leurs journées, ou de nouvelles idées pour occuper celles des enfants. Dans le même temps, je remarque de nombreuses initiatives solidaires entre Bidartars. Elles font chaud au cœur. Ici des voisins s’organisent pour mutualiser leurs courses ; là un étudiant se soucie de son voisin âgé ; ailleurs une dame propose son appartement vacant au personnel de l’EHPAD… Vous êtes nombreux à vous entraider, je m’en réjouis.

A l’heure qu’il est, tous les résidents se portent bien à l’EHPAD Ramuntcho. Vous le savez, l’établissement est fermé au public. Mais le lien est entretenu avec les familles via les outils modernes de communication : courriels, WhatsApp et un groupe fermé Facebook réservé aux familles directes des résidents. Je salue l’engagement de notre personnel qui, avec dévouement et abnégation maintient une qualité de service irréprochable. Empathiques et solidaires, nos personnels de la Maison de Retraite et du Service d’Aide à Domicile déploient des trésors d’humanité.

Vie quotidienne

Du côté de la Mairie, l’Administration Municipale fait de son  mieux pour vous accompagner et assurer la continuité du service public. A l’accueil téléphonique ou par courriel, nous constatons un certain nombre d’interrogations récurrentes liées aux difficultés que vous pouvez rencontrer dans votre quotidien. Je partage donc ici les réponses que nous sommes en mesure de vous apporter aux questions les plus fréquemment posées :

-       La déchèterie est fermée. Il vous faut garder chez vous vos encombrants et vos déchets verts jusqu’à la fin de cette période de confinement. Je rappelle à cette occasion que le Règlement sanitaire départemental interdit de brûler ses déchets dans son jardin.

-       Les déchets recyclables ne sont plus collectés. Nous constatons de nombreux dépôts sauvages au pied des bornes de tri sélectif. Nous faisons appel au civisme de chacun pour que ces actes cessent et n’ajoutent pas des difficultés à la situation déjà pénible que nous vivons.

-       Les autorisations d'Urbanisme : veuillez noter la suspension et le report jusqu'à l'expiration d'un délai d'un mois à compter de la date de cessation de l'état d'urgence sanitaire, des délais d'instruction de toutes les demandes d'urbanisme (ordonnance n°2020-306 du 25 mars 2020).

-       La Poste : le bureau de Bidart ouvre uniquement les après-midi sur des créneaux non-fixes. Vous pouvez contacter le 36 31 pour plus d'informations. La distribution a toujours lieu. Le courrier a été distribué ce jeudi 26 mars. Pour la semaine prochaine, on nous annonce une distribution les mercredis, jeudis et vendredis.

-       Comment aider ? Inscrivez-vous sur la plateforme de réserve civique. Face à l’épidémie de Covid-19 le Gouvernement appelle à la mobilisation générale des solidarités et lance la Réserve civique jeveuxaider.gouv.fr Il permet de mettre en lien les collectivités et associations qui ont des besoins et les personnes qui souhaitent aider.

-       Transports/déplacements : le Syndicat des mobilités Pays Basque-Adour a décidé du libre accès des transports en commun pour les travailleurs engagés durant la crise sanitaire. Plus d’infos sur communaute-paysbasque.fr

Enfin, pour mémoire, le formulaire d’autorisation de déplacement dérogatoire est disponible sur bidart.fr

Courses alimentaires

Autre information importante : pour pallier l’absence du marché hebdomadaire, les producteurs fermiers du Pays Basque proposeront dès le 4 avril la livraison de paniers à Bidart le samedi matin, sur le parking de la plage de l’Uhabia. Cette démarche sera effectuée dans le respect des consignes de sécurité, c'est-à-dire en mode « drive » soit  « sans contact » (paiement à l’avance, commandes déposées directement dans le coffre du consommateur, etc…). Les commandes pourront être passées dès demain 12h00, sur le site internet lekukoa.com

Nos commerçants Bidartars aussi se mobilisent et s’adaptent à la situation. Comme bon nombre d’entreprises, ils souffrent et leurs pertes économiques seront importantes. Nous pouvons les remercier de faire front pour continuer à nous proposer les services de première nécessité. C’est pourquoi, j’ai demandé à l’association des commerçants Bid’art&co de nous transmettre les informations qu’elle souhaitait vous communiquer : vous les trouverez ici.

Rappelons que le Gouvernement a mis en place des mesures de soutien aux entreprises. Ces mesures sont exposées dans un document disponible ici.

-

Chers Bidartars, j’en appelle à votre volonté pour les semaines à venir. J’espère que les informations de ce courriel vous aideront quelque peu dans cette période difficile. Je ne manquerai pas de vous partager toute autre nouvelle utile qui pourrait nous parvenir, sur bidart.fr ou dans cette newsletter.

Mêmes confinés chez nous, gardons ainsi le lien. 

J’aurai un dernier conseil. La mise à disposition et le partage (gratuits) de ressources et d'activités à consulter ou faire chez soi se multiplient. L'équipe de votre bibliothèque Toki-Toki pense à vous et propose chaque semaine sur son site internet une nouvelle sélection de liens pour vous divertir, vous cultiver, occuper vos enfants, ou même travailler depuis votre domicile. N’hésitez pas à en profiter ! L’accès à la culture, fût-il réduit en temps de confinement, est un service public essentiel dont nous souhaitons aussi assurer la continuité.

A très bientôt.

Très cordialement,

Emmanuel ALZURI
Maire de Bidart Bidarteko auzapeza